ROWE Racing en tête avec la nouvelle BMW M4 GT3 après six heures de course

30 Juillet 2022

Après six heures de course, ROWE Racing est en tête des TotalEnergies 24 Hours of Spa 2022 avec sa nouvelle M4 GT3, permettant à l'équipe BMW d’engranger le maximum de points pour le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS.

Dinamic Motorsport était aux commandes durant la première heure après que Klaus Bachler ait dépassé le poleman Raffaele Marciello alors que les voitures plongeaient pour la première fois à l'Eau Rouge. L'Autrichien est resté en tête du peloton jusqu'à la première série d'arrêts aux stands, mais a du céder au début de la deuxième heure. La #2 AMG Team GetSpeed devançait l’autre Mercedes-AMG dans les stands et Luca Stolz ne tardait pas à déloger Côme Ledogar sur la Porsche #54.

La Porsche Dinamic, désormais avec Côme Ledogar au volant, rétrogradait à la quatrième place, derrière la #88 AMG Akkodis ASP Team et la Porsche #221 GPX Martini Racing. Cet ordre est resté le même après la deuxième série d'arrêts aux stands, juste avant la marque des 2 heures.

Le premier abandon s’est produit peu après 90 minutes de course, lorsque l'Audi #26 du Saintéloc Junior Team a violemment heurté le rail à la sortie de Blanchimont. Même si César Gazeau a réussi à ramener la voiture dans la voie des stands, le châssis était endommagé signifiant que la course était terminée. Peu de temps après, la course a été neutralisée pour la première fois et les cartes ont été rebattues.

La troisième heure a débuté derrière la voiture de sécurité suite à un incident survenu un peu plus tôt impliquant la McLaren #188 Garage 59 et la Mercedes-AMG #57 Winward Racing, échouée dans le gravier. Un nouvel incident s'est produit peu avant que la piste ne repasse au vert lorsque la Mercedes-AMG #93 pilotée par Jonathan Hui est entrée en contact avec la Porsche #9 d'Antares Au, poussant le pilote de Macao hors de la trajectoire à La Source. La #93 s’est ensuite vu infliger un drive-through pour ce contact.

Lorsque la voiture de sécurité est intervenue, de nouveaux problèmes ont surgi, l'Audi #33 et la Lamborghini #27 se retrouvant dans le bac à gravier. Après quelques tours sous drapeau vert, l'Aston Martin #97 Beechdean AMR de Théo Nouet venait percuter le rail aux Combes nécessitant immédiatement un Full Course Yellow. Mais la Mercedes-AMG #777 Al Manar by HRT ne parvenait pas à ralentir à temps et percutait l'arrière de la Porsche #74 Allied Racing éliminant du même coup de la course le leader Silver Cup.

Au milieu de tout cela, un certain nombre de voitures ont choisi une stratégie décalée. La meilleure fut la Mercedes-AMG #55 AMG Team GruppeM, qui s’est retrouvée en tête avec Mikael Grenier au volant. L'équipe allemande a pris les commandes avec le Canadien, puis y est resté avec Maxi Buhk et Maro Engel.

La #55 a effectué deux arrêts aux stands au cours de la sixième heure, lui faisant perdre la tête mais sans la mettre hors de combat. Deux autres voitures qui ont choisi une stratégie décalée, la BMW #98 ROWE Racing et la Porsche #221 GPX Martini Racing, se sont également arrêtées, laissant le leadership à la Ferrari #71 Iron Lynx. L'équipe italienne était dans le coup depuis le départ, même s'il s'agissait de son premier passage en tête du peloton.

Cependant, elle n’a pas tout à fait réussi à franchir la barre des six heures sans dépasser sa limite de relais. Ainsi, la BMW #98 s’est glissée en tête et a engrangé un maximum de points, la Ferrari franchissant la ligne de chronométrage dans les stands pour se hisser à la deuxième place. La #88 AMG Akkodis ASP Team a pris la troisième place et a marqué des points cruciaux, en particulier pour le leader du championnat Pilotes, Raffaele Marciello.

Al Manar Racing by HRT a dominé les premières phases de la bagarre en Silver Cup, atteignant la septième place au général avec sa Mercedes-AMG #777, mais a été éliminé de la course par l'accident (mentionné plus haut) au début de la troisième heure. Cela a permis à l'Audi #11 Tresor by Car Collection de prendre le contrôle, mais un long arrêt au stand au cours de la sixième heure a fait chuter l'équipe italienne à la cinquième place de la catégorie. Le Team WRT était en tête après six heures avec son Audi #30, suivi de la Lamborghini #14 Emil Frey Racing.

Le premier leader de la Gold Cup a également rencontré des problèmes. La Mercedes-AMG #57 Winward Racing était initialement devant, avant que le contact avec la McLaren # 188 ne la fasse chuter. Elle a été remplacée en tête de la catégorie par la Mercedes-AMG Haupt Racing Team qui a maintenu son avantage après six heures de course avec le pilote indien Arjun Maini, 20ème au général.

En Pro-Am, Herberth Motorsport a contrôlé les premières heures et malgré avoir rétrogradé un temps, l’équipe était de retour en tête à la marque des six heures, bien que la McLaren #188 Garage 59 de Henrique Chaves revenait rapidement. La BMW #35 de Walkenhorst Motorsport emmenait la Bronze Cup après qu'une casse d'amortisseur ait entravé la progression de la Mercedes-AMG #20 SPS automotive performance.

Cinq voitures étaient officiellement hors course à la marque des six heures. Outre ceux déjà mentionnés, l'Audi #12 Audi Sport Team Tresor a également abandonné après avoir perdu plusieurs tours suite à une crevaison dans le tout premier tour. Pas moins de 26 voitures se trouvaient toujours dans le tour de tête, tandis que les 11 premiers étaient séparés par moins d'une minute.