Un peu plus de dix secondes séparent les 4 premiers après huit heures de course

30 Juillet 2022

Après huit heures de course sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2022, quatre constructeurs différents occupaient le Top 4 avec la BMW #98 ROWE Racing toujours en tête.

Juste avant la marque des 7 heures, l’accident de Lorenzo Patrese, 16 ans, sur l'Audi #11 Tresor by Car Collection au virage 10 provoquait un Full Course Yellow. Une série d'arrêts aux stands a rapidement suivi, réinitialisant les temps de relais de la plupart des voitures de tête.

Une seule voiture du top 10 conservait une stratégie décalée, la #46 Audi Sport Team WRT, avec Nico Müller au volant. Elle était cinquième au général mais lorsqu'elle a effectué son arrêt au stand et que Müller a passé le volant à Valentino Rossi, la voiture a chuté à la 17ème place. Pour Rossi, il s’agissait du tout premier relais nocturne sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa.

Aux avant-postes, quatre voitures de quatre constructeurs différents étaient séparées d'un peu plus de dix secondes : la BMW #98 ROWE Racing, la Mercedes-AMG #88 AMG Akkodis ASP Team, la Porsche #221 GPX Martini Racing et la Ferrari #71 Iron Lynx. Cinquième, à quelque 35 secondes des leaders, on trouvait la Porsche #47 KCMG. Remarquable, car la voiture avait pris le départ des TotalEnergies 24 Hours of Spa en 65ème  position après des problèmes de freins lors de la séance qualificative de jeudi.

Pendant ce temps, le premier leader de la course, la Porsche #54 Dinamic Motorsport rejoignait la liste des abandons avec un problème de direction. L'Audi #10 du Boutsen Racing subissait le même sort.

En Silver Cup, la Lamborghini #14 Emil Frey Racing était désormais devant (et 14ème au général), suivie de près par la Mercedes-AMG #4 Haupt Racing Team et l'Audi #30 Team WRT. La tête de la Gold Cup était toujours aux mains de la Mercedes-AMG #5 du Haupt Racing Team, mais la Ferrari des Iron Dames se rapprochait. En Pro-Am, la Porsche #24 Herberth Motorsport a légèrement augmenté son avance, tandis que la BMW #35 Walkenhorst gardait le contrôle dans la Bronze Cup.